Sondage de second tour commandé par la Nouvelle République : un déni de démocratie ?

Notre liste citoyenne est indépendante, écologiste et transparente : aucun financements de partis politiques ni de banques, aucune tractation dans la constitution de la liste ni la rédaction du programme

Nous avons pris connaissance du sondage réalisé par l’IFOP à la demande de la Nouvelle République pour les élections municipales, et malgré toutes les précautions à prendre avec ce type d’indicateurs, nous nous félicitons de ce résultat nous permettrait de nous maintenir aisément au 2nd tour.

C’est pourquoi nous manifestons notre grand étonnement face au choix de publier des résultats de second tour faisant apparaître des hypothèses sans cohérence avec ceux du premier tour car ignorant totalement la présence d’Osons 2020. Ces hypothèses négligent une candidate sérieuse et pourtant incluent un candidat moins bien placé. La mise à l’écart de notre liste constitue un déni de démocratie, niant la possibilité à nos électeurs et électrices d’être représenté·e·s dans les simulations de 2nd tour alors même qu‘il y a fort à parier qu’ils et elles nous porteront dans les urnes bien au-delà de ce que le sondage laisse penser. Car nos propositions programmatiques ne manquent pas de susciter l’intérêt, notamment les bus gratuits et fréquents, l’autonomie alimentaire et l’égalité femmes-hommes.

Osons 2020 s’inscrit dans la continuité d’Osons Poitiers 2014, qui a mené un travail d’opposition remarquable et salué. Notre liste est indépendante et écologiste et rassemble des personnes qui donnent beaucoup d’elles-mêmes pour faire advenir le projet qu’elles construisent collectivement, dans un souci de transparence : aucun financements de partis politiques ni de banques, aucune tractation dans la constitution de la liste ni la rédaction du programme. Osons 2020 incarne la volonté d’un vrai changement de paradigme politique, économique et sociétal à Poitiers : vers une société emprunte d’écologie, d’égalité et de justice sociale.